La e-santé : tentative d’une définition et de ses périmètres

Définition de la e-santé et de ses périmètres

Le terme d’e-santé (ehealth en anglais) désigne tous les aspects numériques touchant de près ou de loin la santé. Cela correspond à du contenu numérique lié à la santé, appelé également la santé électronique ou télésanté.

De manière plus générale, on trouve également ce terme pour expliquer l’application des technologies de l’information et de la communication à l’ensemble des activités en rapport avec la santé dans son acceptation la plus large.

Cela concerne des domaines comme la télémédecine, la prévention, le maintien à domicile, le suivi d’une maladie chronique à distance (diabète, hypertension, insuffisance cardiaque …), les dossiers médicaux électroniques ainsi que les applications et la domotique, en passant même par la création de textiles intelligents.

La e-santé apparaît de plus en plus comme la solution à mettre en place pour palier aux difficultés de notre système de soins qui est confronté aujourd’hui à plusieurs défis majeurs :

  • Le vieillissement de la population,
  • la gestion de la dépendance,
  • l’accès universel à une prise en charge de qualité,
  • l’accroissement significatif des dépenses,
  • l’explosion des maladies chroniques,
  • l’évolution de la démographie médicale qui menace l’accès égalitaire aux soins,

Sur le papier, la e-santé semble être la solution alliant l’efficacité des soins apportés à la maîtrise des dépenses de santé mais sa généralisation implique de trouver des réponses à des questions de tous ordres telles que :

  • la confidentialité des données personnelles,
  • la gestion du déploiement des solutions techniques pour couvrir l’ensemble de la population française,
  • le basculement vers le numérique des services de santé actuels,
  • la responsabilisation, la formation, l’autonomie, le suivi des patients lorsque les solutions de e-santé leur permettront de rester à domicile pour leur traitement,

En effet, les technologies numériques, encore sous-utilisées dans ce secteur, représentent de véritables potentiels pour améliorer l’efficience, la qualité et la sécurité de notre système de santé, le tout dans un contexte économique plus que tendu. Longtemps considéré comme un pays à la traine en matière d’e-santé, la France ou plutôt le gouvernement semble avoir pris la mesure du chantier et de nombreux signes tangibles ont été visibles en 2011, concernant la mise en place d’une véritable politique de santé publique.

Il est à noter également qu’en 2011, le marché de la e-santé grandit principalement en dehors de l’hôpital (plutôt orienté vers la future mise en place du DMP), au plus près des patients dans leur lieu de domicile, avec deux cibles clairement identifiées qui sont  :

  • Les patients atteints de maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque,…),
  • Les séniors ou les personnes handicapées vivant à domicile et nécessitant une assistance spécifique.

A lire, en complément de ce chapitre : les enjeux de la e-santé.

Advertisements

, , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :