Le pilulier connecté, nouveau remède pour une meilleure observance médicamenteuse

Comme évoqué au sein de mes précédents billets dédiés à la santé connectée, l’un des attraits majeurs liés à la mise en place d’objets connectés reliés à la prise de médicaments, est sans contexte l’observance.

Les smart piluliers ; alliés précieux pour l’observance médicamenteuse

Et la nouvelle génération de piluliers intelligents se présente comme une alliée incontournable dans la mise en place d’une meilleure observance des traitements préconisés, notamment vis-à-vis de patients âgées et/ou suivis pour des traitements de longue durée.

Enjeu crucial, quand on sait que la non observance est à l’origine de plus d’1 million de journées d’hospitalisation et 8 000 à 12 000 décès par an, représentant un coût de près de 2 milliards d’euros pour l’Assurance Maladie.

De fait, au cours de ces derniers mois, de nombreux produits sont proposés sur ce qu’il convient bien d’appeler le marché des « smart piluliers« , des appareils capables de mettre en place un rappel pour la prise de médicaments, de surveiller le respect des dosages prescrits, de transmettre des informations à l’entourage et aux professionnels de santé concernés et de les alerter en cas de nécessité.

Une offre déjà abondante de piluliers connectés

Une présence qui s’annonce donc incontournable pour les prochains mois ; en témoigne la présentation du pilulier connecté de chez Medissimo au CES 2014. Le Imedipac, alliant la technologie NFC et des capteurs optiques, est capable de reconnaître les médicaments et s’assurer de la prise du traitement spécifié. Le patient sera sollicité via une alerte sur son smartphone pour prendre son traitement. Visuellement, la pilule devant être prise sera mise en valeur dans le pilulier grâce à une LED.

Classiquement, le médecin peut suivre le bon respect du traitement. Un premier test auprès de 1000 utilisateurs est prévu avant la mise sur le marché au cours de l’année.

Parmi les autres offres, citons quelques exemples de piluliers prenant diverses formes. Le pilulier à compartiments SIVAN de la société MedSecure, les bouchons GlowCaps de la compagnie américaine Vitality qui s’adaptent aux tubes de médicaments, les flacons élaborés par la startup britannique AdhereTech qui sont capable de mesurer la dose de médicaments contenue dans la boîte et envoyer des alertes pour prévenir les surdoses accidentelles, le carrousel uBox proposé par Abiogenix ou bien les produits de la marque e-Pill tel que le MedSmart PlusMonitored…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une amélioration de l’observance pouvant atteindre les 95 %

Les bénéfices en termes d’observance médicamenteuse, liés à l’utilisation de ce type de piluliers connectés, seraient compris entre 25 et 95 % notamment chez les patients poly-médicamentés ou atteints de maladies chroniques.

Il est à noter le rôle majeur du pharmacien dans la mise en place d’un pilulier, son remplissage et suivi selon l’ordonnance du médecin, médecin qui peut prescrire également l’utilisation du pilulier électronique.

Alors, avant de voir les médecins conseiller une application mobile pour un suivi particulier, on a sans doute plus de chance de les voir proposer ce genre d’appareils, sans doute, plus facilement adoptable par des patients âgés.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Advertisements

, , , , , , , , , , , , ,

  1. Le pilulier connecté, nouveau remède pour une meilleure observance médicamenteuse ← Msante & Quantified Self
  2. Le médicament connecté, le plus dur sera peut-être à l’avaler ! | Le monde de la e-santé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :