Exemples d’acteurs et de leurs solutions techniques autour de l’observance – partie 3

D’un angle purement technique, l’observance médicamenteuse permet à de nombreux acteurs de proposer leur solution, souvent par l’intermédiaire de mobiles, d’applications mobiles, par l’usage d’objets connectés dédiés, avec une connexion entre les 2.

La typologie même de ces acteurs est large. Se côtoient au sein de ce nouveau marché des laboratoires, des industriels, des start ups…

En termes de solutions, le spectre est également vaste. Les dispositifs proposés se déclinent sous la forme de bouchons compteurs, de piluliers électroniques, de dispositifs de rappel via SMS, d’applications mobiles dédiées et connectées à divers devices.

Tour d’horizon des principaux types de solutions techniques

L’usage du SMS n’est pas si anodin que cela, comme l’indique l’étude¹ menée par l’Université Queen Mary de Londres et dirigée par le professeur David Wald. Cette étude montre que l’envoi de rappels numériques par SMS augmente l’adhérence de médication de 64%. Démontrant ainsi que des rappels de médicaments ont un effet positif sur l’observance du traitement.

Elle a également souligné le fait que 1 patient sur 6 a été aidé à poursuivre son traitement. A titre d’exemple, on peut citer l’application mobile Marque verte ou le service d’accompagnement personnalisé LMCoach, de l’association de patients LMC France, qui utilise des SMS pour s’adresser aux différents patients, prodiguant ainsi des rappels de traitement, de rendez-vous de consultation, des conseils…

Pour en savoir plus :

1 – Article Source: Randomised Trial of Text Messaging on Adherence to Cardiovascular Preventive Treatment (INTERACT Trial) – date de publication : 5/12/2014

LMCoach de LMC France

Les atouts du pilulier connecté sont également indéniables. Très schématiquement, celui-ci est composé d’un pilulier associé à un boîtier électronique et à des capteurs optiques. En termes de préparation, celui-ci peut être rempli par un tiers (pharmacien, infirmière, aidant…), le tout étant relié à un système d’observance notant tout retard et oubli pour les transmettre à son médecin, pharmacien ou à un proche. Des applications liées permettent ainsi de suivre les historiques de prescription et de prise quotidienne.

Une variante au pilulier connecté est proposé depuis peu ; des boutons lumineux et adhésifs à coller directement sur les boîtes de médicaments. Ceux-ci sont synchronisés à une application mobile pour permettre le suivi du traitement au travers de plusieurs fonctionnalités : historique des prises, rappels, sms d’alertes envoyés aux proches,… En France, c’est Pill’up qui représente cette fonctionnalité.

Des applications m-santé sont aussi proposées pour aider les patients à suivre correctement leur traitement, à l’image de Mango Health, une start-up californienne, qui apporte une touche ludique à l’observance en récompensant par l’obtention de points le patient qui respecte son traitement.

Dès que l’utilisateur prend son médicament correctement, il accumule automatiquement des points. Lorsqu’il atteint un certain seuil, il peut transformer ses points en cartes cadeaux ou faire un don à une association caritative. L’application permet de programmer ses prises médicamenteuses et de recevoir des notifications sous forme d’alerte pour ne pas oublier son traitement. Elle donne également des conseils de prise et indique les différentes interactions médicamenteuses. Une déclinaison prochainement en Europe ?

Autre exemples d’applications mobiles, Medisafe avec son système de notifications/rappels. Plus de détail ici .

Du côté des acteurs, un rôle inévitable pour la pharma

Orientée dans une stratégie de services autour du bon usage du médicament, initiée depuis quelques temps maintenant, l’industrie pharmaceutique se devait donc d’être présente dans cette recherche à l’innovation concernant l’observance.

Panorama de diverses réalisations de l’industrie pharmaceutique :

Citons l’exemple de Merck qui teste le médicament connecté pour deux de ses traitements injectables dans le déficit en hormone de croissance et dans la sclérose en plaques. Des médicaments reliés à un dispositif d’injection connecté à une plate-forme web. La solution pourrait ainsi mesurer l’observance du patient et voir s’il faut modifier les paramètres de l’injection pour la rendre moins douloureuse, trouver une alternative thérapeutique. C’est un moyen d’étudier l’impact du traitement sur la qualité de vie du malade. Une innovation qui a nécessité 3 ans de développement et qui est basée sur des partenariats industriels avec des fabricants de dispositifs médicaux tels que Flextronics ou Easypod Connect.

Sanofi, propose en plus de sa gamme de lecteurs de glycémie connectés, une coque iPhone pour prendre ses médicaments, couplée à une application mobile gérant les notification et rappels : l’application GetWellKit. Cette coque, de la forme d’un pilulier comporte 7 compartiments pour y stocker les médicaments, se clipse au dos du smartphone.

Pour en savoir plus, cliquez ici

De son côté, Janssen a développé le programme Pillcoach pour améliorer l’observance du patient dans le VIH. Une solution basée sur une application mobile « L’app Pillcoach », conçue pour le suivi de la prise correcte des médicaments antirétroviraux. Un calendrier de prises peut être créé et l’application peut alors être activée. Le patient reçoit dorénavant des messages qui affichent le schéma fixé pour la prise des comprimés. Il peut indiquer s’il a pris ou non le médicament, et le cas échéant les raisons.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Le laboratoire Biogaran propose son application mobile : Medi’Rappel. Les fonctionnalités permettent d’enregistrer traitements et posologies, de paramétrer les alerte pour prise ou renouvellement de son ordonnance, de lister ses contacts médicaux, de calculer le nombre de médicaments à emporter en cas de déplacements…

Pour en savoir plus, cliquez ici

Il ne s’agit là que de quelques exemples, c’est loin d’être exhaustif, mais cela démontre une tendance de fond sur l’apport et la généralisation des objets connectés dans les stratégies et solutions proposées autour de l’observance.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

, , , , , , , , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :