Des pharmaciens vont bientôt vous conseiller des objets connectés

En tout cas, cela semble être le projet de la future collaboration annoncée entre le groupement PHR (représentant un réseau de près de 2000 pharmacies) et la chaine de magasins spécialisés dans les objets connectés, LICK.

Cette association doit donner le jour à une nouvelle enseigne de pharmacies connectées, Ma Pharmacie Référence. Des officines qui ouvriront leurs portes à partir du mois de mai 2015 et qui, on s’en doute, comporteront un large espace dédié aux objets connectés de la santé et du bien-être.

 

Selon le président du groupe PHR, « la Pharmacie ne vit pas une crise ponctuelle mais un changement de paradigme » et elle devra apporter demain, des réponses à un consommateur soucieux autant de plaisir que de prendre soin de sa santé. D’où la nouvelle enseigne «  Ma Pharmacie Référence » proposant une offre santé basée sur les nouvelles technologies et une gamme d’objets connectés en rapport avec la santé, référencés au sein des magasins LICK.

Cela prendra la forme d’un « web-bar santé » : où notamment des bracelets connectés permettant d’analyser le rythme cardiaque seront mis à disposition, ainsi que d’autres objets connectés concernant le suivi de cholestérol ou du diabète.

Quinze jours à peine après avoir présenté le concept, 212 candidatures seraient déjà arrivés au siège du groupe PHR.

 

LICK : première marque-enseigne dédiée spécialement aux objets connectés.

Pour l’enseigne LICK, il s’agit d’un vaste projet de diversification, quelques mois à peine après l’ouverture de son premier magasin en région parisienne.

En effet, c’était le 5 juin2014, que la première boutique de l’enseigne LICK ouvrait ses portes au centre commercial Quatre Temps à La Défense.

Un concept store s’étendant sur près de 200 m2, dédié à l’internet des objets sous toutes ses formes : Quantified Self, domotique, santé connectée, sport, jardin… Avec une sélection de produits qui doivent répondre à 4 critères : ils doivent être SMART (intuitif), BEAUTY (beau), UTILITY (utile) et EMOTION (dégager une émotion).

Pour Stéphane Bohbot (PDG d’Innov8) le créateur de LICK, le « rêve » de l’enseigne est d’amplifier votre quotidien en le rendant plus surprenant, plus intéressant, plus intelligent, plus pratique et plus beau !

En fait, LICK est née officiellement au début janvier 2014 avec notamment la reprise de 17* des principaux points de vente du réseau de l’enseigne The Phone House.

Un dispositif digital complète la présence physique des 17 magasins de l’enseigne ;

-la plateforme communautaire Lickyourlife.com (http://www.lickyourlife.com/), une communauté dédiée où les internautes peuvent voter pour leurs produits préférés, accéder à des tutoriels ou encore échanger avec des fabricants, des startup et des inventeurs.

-le site de vente par internet de l’enseigne (http://www.lick.fr/).

Pour info, sachez également que le nom LICK vient de la combinaison de 2 mots, LOVE et CLICK.

 

Une présence affirmée dans les pharmacies, comme pour répondre à un récent sondage BVA qui indiquait l’appétence des français pour les objets connectés liés à la santé (64%).

Et comme certains experts pensent que, dans trois ans, chaque Français disposera de 8 objets connectés…

On peut imaginer que les pharmaciens vont adopter rapidement ces nouveaux services.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

 

Pour en savoir plus :

*liste des 17 points de vente de Lick en France :

Lieusaint, Paris, Rosny Sous Bois, Le Chesnay, Noisy le Grand, Thiais, La Défense, Cergy, Créteil, Mérignac, Grenoble, Wittenheim, Annecy, Montpellier, Quimper, Toulouse et Rennes.

Publicités

, , , , , ,

  1. #1 par Pierre-Yves CHAMPAGNE le 28 août 2015 - 8:40

    Très bon article, les objets connectés vont pouvoir améliorer les perspectives des pharmacies par l’innovation. Cela concernera les capteurs de santé mais aussi les systèmes d’assistance aux personnes âgées comme proposés par Co-assist http://www.co-assist.fr

    J'aime

  1. Le meilleur du digital santé de janvier 2015 | Buzz e-sante, le blog du digital santé
  2. L’avenir des pharmacies se trouverait-il dans le digital ? | Le monde de la e-santé
  3. Les pharmaciens et les objets connectés , le remède contre la non-observance ? – partie 4 | Le monde de la e-santé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :