Le Serious Game devient un outil majeur en e-santé

Officiellement, les Serious Games seraient nés en 2002, via « America Army » jeu de simulation des exercices d’entrainement de l’armée américaine.
Toutefois il est intéressant de noter que dès 1992, des jeux édités sur Super Nintendo et PC montraient déjà les mécanismes de scénarisation très proches de ceux qui font la philosophie des Serious Games appliqués à la santé.
La thématique de ces jeux était orientés vers le diabète (Captain Novolin – 1992 / Packy & marlon – 1994).

Aujourd’hui, les domaines d’applications des Serious Games dans le domaine de la santé sont très divers. Ils peuvent être destinés à l’éducation, à la prévention, à la publicité, aux soins et s’adressent aussi bien aux professionnels de santé qu’au grand public, en passant par les étudiants avec un apport pédagogique indéniable lié à l’immersion du « joueur » dans un environnement santé.

Outil de formation du corps médical,

Répondant aux besoins de formation basés sur l’expérimentation en temps réel et avec le support de la représentation virtuelle, incontournables pour former de jeunes médecins notamment. L’exemple le plus marquant pour cet objectif de formation fut « Pulse » un Serious Game d’origine américaine à destination des professionnels de santé. A l’initiative de Texas A&M University-Corpus Christi financé par le congrès américain (la Navy) et réalisé par Breakaway. Cet outil de simulation 3D dédié aux professionnels de santé, visant à l’apprentissage des gestes médicaux complexes et des savoirs techniques, existe également en version française, et est distribué en France par l’agence Interaction Healthcare.

Vidéo de présentation de Pulse

Crédo qui semble intéresser l’entreprise EMCO3 spécialisée dans la modélisation multi-échelle d’organes et la création d’outils d’aide au diagnostic, puisqu’elle vient de mettre au point un Serious Game  destiné aux étudiants en médecine : MDAdvisor.
Simulation d’une consultation médicale permettant de mettre en application toutes les étapes du diagnostic : recueil d’information, prise de notes simultanées, examen physique avec instruments…

Vidéo de présentation de MDAdvisor

D’autre part, le Serious Game peut devenir une aide aux patients et s’intégrer dans un schéma thérapeutique auprès de malades.

C’est sur ce secteur que se positionne notamment le groupe Genious avec plusieurs réalisations comme le MoJOS (Moteur de Jeux Orienté Santé), lauréat de l’appel à projets « Serious Games » du plan de relance en 2009, et qui fait l’objet d’une étude menée au sein des CHU de Montpellier. Etude sous la forme d’un PHRC (Programme Hospitalier de Recherche Clinique) et a pour objectif de mesurer l’efficacité de l’utilisation des Serious Games en rééducation fonctionnelle des membres supérieurs auprès des victimes d’AVC.

L’objectif ici, est d’utiliser le Serious Game comme médicament dans une démarche de rééducation fonctionnelle innovante en accompagnant les patients atteints de déficiences motrices liés à des AVC en leur proposant des jeux accessibles par la Kinect. Une rééducation fonctionnelle, innovante et conviviale qui est sur le point de révolutionner les usages entre patients et thérapeutes.

Projet MojOs : http://vimeo.com/39258908

Reportage France 5 : http://vimeo.com/32771148

Autre réalisation issue des développements au sein du projet MoJOS, « VoracyFish » un Serious Game multijoueurs de rééducation fonctionnelle du membre supérieur. C’est un jeu d’exploration et d’aventure qui fonctionne en ligne sur n’importe quel navigateur. Le patient/joueur incarne un poisson vorace et solitaire « Voracy » qu’il pilote avec son bras et sa main via une Kinect…ou d’autres périphériques (la souris, les tablettes graphiques et tactiles, la X-BOX, les TV connectées…). http://www.voracyfish.fr/

Diverses pathologies sont « traitées » à l’aide des Serious Games. Tel Mucoplay, Serious Game au service du « joueur malade» atteint de mucoviscidose. Voir la présentation du projetlors du FORMATIC 2012. A noter que ce Serious Game, porté par l’association IKARE qui s’adresse aux patients atteints par la mucoviscidose, est l’un des lauréats des Trophées de la e-santé 2012 de l’Université d’été de la e-santé de Castres-Mazamet.

http://mucoplay.org/

Citons également la plateforme gluciweb.com hébergeant des Serious Games, supports d’éducation pour les patients souffrant de diabète de type 1.
Plusieurs Serious Game sont proposés (Time Out, l’affaire Birman…) par l’association  les diablotines avec l’appui de la société zippyware, vers les patients afin de développer leurs connaissances dans le domaine du diabète de type 1. Les outils développés sont évalués par des études cliniques en pédiatrie ou chez l’adulte.

http://www.gluciweb.com

Mais avant tout traitement, il est nécessaire de poser un diagnostic. Un domaine où le Serious Game peut être également utilisé.

Comme le démontre le projet Az@GAME, qui diagnostique l’évolution de la maladie d’Alzheimer et assimilées. Vidéo du programme

Le projet Az@GAME, encore en phase de développement, est lauréat de l’appel à projets e-santé n°1 « e-santé et autonomie sur le lieu de vie grâce au numérique ».
Il s’adresse aux victimes de la maladie d’Alzheimer ainsi qu’aux aidants professionnels et familiaux et proposera des Serious Games permettant de diagnostiquer l’évolution des maladies chroniques dégénératives et donc de favoriser le maintien à domicile des patients touchés par la maladie d’Alzheimer et les pathologies associées.

site dédié au projet Az@GAME  : www.azagame.fr

Les campagnes de prévention et de sensibilisation sont aussi des atouts pour le développement des Serious Games

Comme en témoignent les réalisations suivantes, répondant à des objectifs divers d’où un niveau de sophistication différent selon l’enjeu de prévention, de formation ou simplement de publicité. Ces exemples sont souvent le fruit de collaboration entre divers acteurs de la santé, comme des associations de patients, des centres hospitaliers, des organismes de santé ou des laboratoires pharmaceutiques.

« Ce soir il conclut » Serious Game réalisé par Interaction Healthcare en partenariat avec les agences Cohn & Wolfe et Ninth Pole. Destiné à la prévention des situations de consommation excessive d’alcool. http://www.cesoirilconclut.com/

« Asthmaclic.fr » proposé par le laboratoire AstraZeneca en partenariat avec l’association Asthme et Allergies. Serious Game de prévention aux crises d’allergies respiratoires et d’asthme, dont l’objectif est de former à l’identification et limitation des allergènes, vecteurs de crise d’allergie respiratoire ou crise d’asthme, présents dans les endroits du quotidien : la chambre d’enfant, la chambre d’adulte, la salle de sport, la campagne et la ville. Le parcours est jalonné de multiples conseils et bonnes pratiques pour éliminer ou limiter les allergènes.

http://www.asthmaclic.fr/

La campagne « sauvezdesvies.com« , habilement imaginée pour l’Établissement Français du Sang, (entraine le joueur à collaborer pour une agence spécialisée dans la bio-défense : Security For Epidemics), dont l’objectif est de sensibiliser sur le don de sang.

http://www.sauvezdesvies.com/game.html

Les enfants ne sont pas oubliés avec notamment la plateforme ludomedic proposée par le studio de développement CCCP.
Plateforme où sont proposés plusieurs jeux éducatifs apprenant aux enfants à se préparer à passer une IRM, subir une opération chirurgicale, ou encore suivre une chimiothérapie.

http://www.ludomedic.com/

L’association Serious Game et santé est véritablement reconnue, la preuve en est, les manifestations dédiées à ce sujet tel  ce prochain  colloque consacré au Serious Game lié au domaine de la santé, organisé à l’Université Nice-Sophia Antipolis les 5 et 6 octobre prochains.

Organisé sous l’égide de l’Université Médicale Virtuelle Francophone (UMVF) et de l’Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport (UNF3S), avec le parrainage de l’Association française d’Informatique Médicale (AIM), de la Fondation Sophia-Antipolis et de Telecom Valley (Sophia Antipolis), ce colloque permettra d’avoir un panorama exhaustif sur les expériences et positions des acteurs de ce marché bien particulier. Information intéressante ; un « livre blanc du serious game en médecine et en santé »  sera diffusé à l’occasion de ce colloque.

Le site officiel de la manifestation : http://segamed2012.fr-aim.org

Outre atlantique, des Serious Game sont développés pour de nombreux thèmes tel celui de la préparation à l’accouchement avec « Emergency Birth » qui vous informera sur les premiers gestes à effectuer. http://www.ardeaarts.org/birthBeta/

Ou celui de la dépression avec le Serious Game SPARX qui s’adresse aux adolescents présentant des symptômes de la dépression.
Il a été développé par une équipe de spécialistes dans le traitement de la dépression chez les adolescents de l’Université de Auckand et permet d’apprendre des techniques de thérapie cognitive du comportement pour faire face à des symptômes de dépression.

La liste des réalisations est trop longue pour être évoquée dans le détail ici, mais il apparaît que le phénomène est pris très au sérieux aux US. Le sujet ayant été même évoqué par une conseillère politique à la Maison-Blanche, Constance Steinhuehler Squire, qui expliquait lors d’une conférence sur le sujet à Boston, que les Serious Games représentent un réel potentiel économique et social.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Quelques liens utiles pour en savoir plus :

http://www.serious-game.fr/wordpress/

http://www.genious-interactive.com/

http://www.interaction-healthcare.com/

http://www.zippyware.com

A lire : Une taxinomie des Serious Games dédiés au secteur de la santé – Julien Alvarez, Damien  Djaouti – Laboratoire LARA et IRIT, université de Toulouse

Advertisements

, , , , , , , , ,

  1. #1 par Yannick le 3 juillet 2012 - 7:54

    Petite précision sur l’utilisation des serious games.. Au moment où l’US Army mettait en place America’s Army, l’armée Française utilisait déjà une version crackée de Ghost Recon pour la formation des chefs de Groupe dans l’Infanterie en 2001 à Montpellier 🙂

    J'aime

  2. #2 par valthu le 2 septembre 2012 - 3:45

    Bonjour et merci pour cet article ! Je suis community manager pour FranceMedecin et aussi pour Agence1984( advergaming) et donc sensible au thème du serious game et bien sûr de la santé. Pourrais-je vous transmettre le lien du site de France Medecin ?
    Valérie

    J'aime

  3. #5 par Sébastien ALLAIN [ashm] le 4 novembre 2012 - 5:40

    Bonjour,
    Je me permets moi assi de vous faire suivre des liens vers le serious game « EHPAD ».

    ## Le résumé du jeu :
    http://www.daesign.com/fr/realisations/ehpad.html

    ## Une courte vidéo de démonstration

    ## Une présentation liée à son expérimentation dans 8 EHPAD (SEGAMED) :
    http://www.canal-u.tv/video/canal_u_medecine/segamed_nice_2012_le_serious_game_a_t_il_sa_place_dans_la_formation_continue_en_ehpad.10452

    ## Le PDF de la présentation SEGAMED :
    http://segamed2012.fr-aim.org/actes (SEGAMED-18.allain.pdf) – Vidéo

    ## Le lien pour essayer le jeu :
    http://bit.ly/ehpad2012

    J'aime

  4. #6 par pstaccini le 19 mars 2013 - 5:10

    J’ai organisé un colloque spécifique sur ce thème : http://segamed2012.fr-aim.org. Je le réédite en septembre 2013 à Nice, accompagné d’une master classe sur le design des SG en santé.

    J'aime

  1. Le Serious Game devient un outil majeur en e-santé | My Serious Game
  2. Blog FAD – Technofutur TIC - Veille de la semaine
  3. Le Serious Game devient un outil majeur en e-santé « tdfconsultants
  4. Le meilleur du web santé – Juillet 2012 « Buzz e-sante, un autre regard sur le web santé
  5. De nouveaux canaux de communication avec l’e-santé | E-media, the Econocom blog
  6. Le Serious Game devient un outil majeur en e-santé | Blog SeriousGame.be
  7. Le numérique : hors-sujet pour le psychanalyste ? | psychanalysebourgogne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :