Les applis mobiles et les réseaux sociaux : des outils très utiles en prévention santé

Les applis mobiles et les réseaux sociaux vont partie intégrante des outils mis à disposition des acteurs de santé pour communiquer auprès du grand public.
Et ces outils trouvent toute leur efficacité en matière de prévention et de mise à disposition d’informations pratiques qui aident à lutter contre la maladie.

Ils offrent une grande palette de mise en forme de l’information, allant d’un support purement informatif vers une démarche complétement participative.
Ils permettent une liberté de ton, une approche décalé que l’on retrouve notamment dans certaines campagnes de prévention utilisant les réseaux sociaux.

Illustrations (non exhaustives) dans le domaine du cancer.

Skin Scan : pour dépister le mélanome

L’application Skin Scan, permet de surveiller vos grains de beauté et analyser leurs risques d’évolution en cancer de la peau. Il suffit de photographier ses grains de beauté et de les analyser à l’aide de l’application qui calcule la dimension et permet d’établir une carte de son évolution.

En cas de doute, l’application  conseille de consulter un spécialiste pour un diagnostic précis, et peut même donner l’adresse du dermatologue le plus proche.
Cette application a été mise au point par une équipe de scientifiques et de dermatologues roumains.

Parce que la prévention, en matière du cancer du sein passe par la palpation, plusieurs applications et campagnes virales se sont créées autour du dépistage.
A titre d’exemple :

Check Me : pour apprendre à palper ses seins

Application gratuite qui n’existe pour le moment qu’en anglais, qui indique de manière plutôt ludique comment réaliser un autocontrôle de sa poitrine.
Elle a été créée par une association malaisienne de lutte contre le cancer du sein, la Breast Cancer Welfare Association Malaysia (BCWA).

En ouvrant l’application, on est accueilli par Miss B, un petit personnage en forme de sein sur lequel on peut s’entrainer aux bons gestes de l’autopalpation.
En fonction de la brutalité ou non des gestes appliqués, l’application réagit en conséquence. Chaque étape de l’autopalpation est détaillée et illustrée par des dessins très explicites.

Autre approche pour inciter à ce contrôle par la palpation, celle proposée par l’application canadienne développée par Rethink Breast Cancer ;  »Your man reminder ». Application iPhone qui vous envoie de petits “pense-bêtes” pour que ne pas oublier d’aller se faire dépister !
Le côté ludique est ici représenté par le type de personnage qui fait office de reminder ( le gars d’a coté, l’athlète , l’homme d’affaire, le gars en bleu de travail…).
Cette campagne est accompagnée d’une vidéo explicitant la méthode TLC: Touch. Look. Check.

Vidéo accompagnant le concept de la campagne canadienne  »Your man reminder » :

Plus proche de nous, le site Boobstagram.fr créée une campagne de sensibilisation autour du cancer du sein avec pour leitmotiv : « Montrer ses seins sur le web, c’est bien, les montrer à son médecin, c’est mieux ».

Le concept ? Des femmes photographient leur poitrine et la publient anonymement sur le site via l’application Instagram. Les fondateurs du site souhaitent sensibiliser les jeunes femmes à l’importance du dépistage de manière décalée et sexy.

 

Facebook est aussi mis à contribution avec l’exemple de l’Institut National du Cancer (INCa) qui organisait en octobre 2011, une campagne virale  « Mobilisons nous contre les cancers » sur sa page, destinée à inciter au dépistage du cancer du sein.

En cliquant sur l’application, chaque participant contribuait à faire avancer un Ruban Rose virtuel (symbole de la lutte contre le cancer du sein) de 400m via Google Maps et Google Street View, traduisant ainsi le message de cette campagne « un cancer sur deux guérit, la recherche avance ».

 

 Autori Cancer :

Grâce à cette application gratuite réalisée par l’UNHPC (Union Nationale Hospitalière Privée de Cancérologie) qui fédère les cliniques et hôpitaux privés autorisés en cancérologie et les organisations représentatives des cancérologues libéraux de toutes spécialités, il est possible de géolocaliser les établissements  de santé (hôpitaux, cliniques et centres de radiothérapie agréés ) soumis à une autorisation spécifique de l’activité « Traitement du cancer » en France.

Il suffit d’entrer le nom de la ville souhaitée pour obtenir toutes les informations pratiques comme l’adresse, le numéro de téléphone, le site internet. Ainsi que la liste des soins délivrés par établissement (chirurgie mammaire, chirurgie digestive…).

iChemoDiary  : application pour les patients sous chimiothérapie

Merck & Co Inc  propose une application iPhone au service des patients sous chimiothérapie afin d’améliorer le suivi médical des effets indésirables liés aux traitements et adapter au mieux les soins.
iChemoDiary est un journal personnel qui permet de suivre la maladie en y enregistrant rendez-vous de chimiothérapie, traitements et effets indésirables.

Loin d’avoir présenté l’ensemble des réalisations mises à disposition du grand public, ces quelques exemples démontrent les divers services ou fonctionnalités qui peuvent être proposés dans le cadre d’une pathologie identifiée.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Advertisements

, , , , , , ,

  1. #1 par Christine Leroy le 18 juillet 2012 - 9:23

    Bonjour ! Au chapitre des applis iPhone dans le domaine de la santé, signalons la naissance de iPansements, une appli qui guide les professionnels de la santé dans le choix du dispositif de pansement le plus adapté.
    Il est disponible sur l’App Store depuis le 16 juillet.
    http://itunes.apple.com/fr/app/ipansement/id542196988?mt=8&ls=1

    J'aime

  1. Le meilleur du web santé – Juin 2012 « Buzz e-sante, un autre regard sur le web santé
  2. Une évolution dans la communication digitale des institutionnels de santé « Le monde de la e-santé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :