La recherche de médecins sur le web : une fonctionnalité à développer ?

A l’heure où la France compte plus de 210 000 médecins inscrits au Conseil de l’Ordre et que des perspectives de pénuries de professionnels de santé et de déserts médicaux inquiètent les pouvoirs publics et les potentiels patients que nous sommes, la recherche sur internet et la géolocalisation des cabinets médicaux semblent représenter un service incontournable pour les acteurs de la e-santé en France.

Dernier exemple en date, le lancement du site http://www.lesdocteurs.fr/ permettant de trouver les médecins proche de chez soi.

Il rejoint ainsi une liste de sites et d’applis Smartphones qui offrent depuis quelques temps déjà ce type de prestation.
Citons par exemple, le site http://www.sansrdv.com/ qui permet d’effectuer sa recherche non seulement sur un lieu mais également sur une date donnée allant même jusqu’à planifier la prise de rdv en ligne.

Autre exemple avec ce site http://www.les-bons-choix-sante.fr/ qui offre des possibilités de recherche de médecins mais aussi d’hopitaux, cliniques et EHPAD, avec une variante, celle de donner un avis sur un médecin.

Côté applications, même offre de service via iMediaSante, sur iPhone et Android, qui permet de rechercher et de prendre un rendez-vous avec un médecin ou un dentiste selon sa spécialité et votre localisation.

Certains annuaires de thérapeutes sont proposés selon des spécialités, parfois très ciblées, tel cet exemple de liste sur la colorthérapie appellée aussi chromothérapie. http://www.colortherapie.eu/.

Un service déjà présent dans des sites officiels

En effet, à l’instar de ces différentes propositions émanant d’acteurs privés, les sites d’organismes publics ou d’instances représentatives, proposent eux aussi la possibilité d’effectuer sa recherche. A titre d’exemple, le site d’information santé de l’Assurance Maladie http://www.ameli.fr/ , rubrique « Choisir un professionnel de santé ou un établissement de soins », qui permet également de connaître les tarifs du médecin avant de se déplacer.

Il convient ici de ne pas oublier le site plus directement concerné, à savoir celui du CNOM, via son annuaire en ligne : http://www.conseil-national.medecin.fr/annuaire.

Ces quelques exemples démontrent que la question de recherche d’un médecin via le web est une fonctionnalité importante qu’il convient sans doute d’accompagner d’un corpus de prestations à déterminer. A l’image des applications permettant de localiser les pharmacies de garde ou permettant d’envoyer directement son ordonnance scannée à son pharmacien juste après la consultation avec son médecin (application mobile « Ma Pharmacie Mobile » développée par Pharmagest – voir précédent article sur le sujet).

Un début de service qui doit s’étoffer pour faire la différence

Tel est l’angle d’attaque qui semble avoir été pris par l’application « docNow » qui vous aide à analyser vos symptômes et identifier une maladie par le biais d’interrogations. Vous proposant ensuite de consulter une fiche wikipedia de la maladie et bien localiser le médecin le plus proche. http://www.docnow.fr/

Les plateformes de comparateurs santé sont également des axes différenciant en termes de services et l’on peut citer le cas de Fourmi Santé : un comparateur entièrement dédié à la santé pour les patients en recherche d’informations sur les professionnels de santé et le coût réel lié à leurs dépenses de santé. http://www.fourmisante.com/

Créé en mai 2011 et positionné sur le créneau de la recherche d’information (sources officielles et certifiées ) pour trouver des professionnels de santé selon des qualifications et une situation géographique ainsi que la connaissance du coût réel de l’accès aux soins ou aux médicaments, le site se présente comme le premier comparateur de prix des produits et prestation de santé. Fourmi Santé permet de trouver le bon professionnel de santé à proximité de son domicile, de mieux comprendre le parcours de soins, son reste à charge et les remboursements des mutuelles.

Les fondateurs de cette offre de services sont Martin Genot (Fondateur &Executive Co-Chairman de Inspirational Stores, DG de Photoways.com, Membre du Comité d’investissement du fonds de capital risque Network Finance) et Annie Chicoye (Economiste de la santé. Enseignante et directeur exécutif de l’Institut du Management de la Santé à l’ESSEC).

N’est-ce pas une bonne alternative à la technique du doigt mouillé ou des inusables pages jaunes.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicités

, , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :