Un nouvel entrant sur le secteur des communautés de patients : Entrepatients.net

Le « marché » des communautés de patients est un secteur qui se développe rapidement en France. En effet, après le site communautaire www.carenity.fr  lancé à la mi-2011,  le site www.bepatient.fr, lancé fin 2011, voici un nouvel espace dédié aux patients et leurs proches.

Il s’agit du réseau social http://www.entrepatients.net/fr  qui propose différents espaces pour le patient  (un réseau social permettant aux utilisateurs de partager leur quotidien, un espace Santé proposant des fiches sur près de 90 pathologies, un moteur de recherche sur les médicaments, un annuaire pour trouver un professionnel de santé proche de chez soi). D’autres services viendront compléter ce dispositif au fil des semaines à venir.

On le voit, l’offre en la matière s’organise en France. L’information émanant des patients intéresse de plus en plus. De véritables plateformes se mettent en place pour permettre l’échange entre patients, pour partager les connaissances et, in fine, de permettre aux médecins et chercheurs de profiter d’un outil pour mieux suivre les patients dans le quotidien de leur traitement et d’avoir une source d’information inestimable pour la recherche et le développement de traitements innovants sur la base des observations collectées au sein de ces communautés. Une sorte de reconnaissance de « l’expertise » du patient sur les traitements qu’il reçoit.

Cela rejoint les propos tenus par Jacques Lucas, Vice-président chargé des systèmes d’informations au Conseil de l’Ordre des Médecins, lors de la conférence m-health qui s’est déroulée à Paris les 15 & 16 novembre, où il indiquait que « le patient possède l’expertise du vécu, alors que le médecin possède quant à lui ; l’expertise du savoir ».

Un argument qualitafif indéniable pour ces acteurs de ce nouveau secteur dont le business model est essentiellement BtoB avec des clients/annonceurs tels que les fabricants de dispositifs médicaux, l’industrie pharmaceutique, les mutuelles et assurances,…intéressés par l’audience et les données qualitatives collectées au sein de ces communautés.

Même les associations de patient peuvent avoir un intérêt à collaborer avec ce type de plateformes, profitant en cela de l’effet de masse pour accroitre leur visibilité auprès de patients en mal d’informations indépendantes.

Car, même si ces espaces ont un caractère commercial à terme, on peut leur reconnaître un intérêt direct pour le patient d’obtenir une information ciblée autour de sa problématique et de son quotidien.

Et vous qu’en pensez-vous ?

———-

Pour compléter ce sujet, je vous invite à (re)lire un article rédigé en janvier et consacré au  site www.bepatient.fr

Advertisements

, , , , ,

  1. Un marché de la e-santé à l’écoute des usages patients « Le monde de la e-santé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :