Une offre d’applications mobiles santé qui se développe

La généralisation de l’usage du smartphone, lié au développement de plateformes d’applications permettent le développement du marché de la m-santé, d’autant qu’il existence une réelle appétence pour l’utilisation de ces applications dans le domaine de la santé, en effet, dès aujourd’hui  44 % des détenteurs de smartphones émettent le souhait d’utiliser davantage d’applications santé à l’avenir[1].

– Le nombre d’applications santé sur les mobiles en constante évolution

Souhait entendu, car actuellement, plus de 17 000 applications de m-santésont disponibles dans les principaux stores du marché. Par exemple il existe une vingtaine de catégories, telles que  « Médecine » et « Forme et santé » sur l’AppStore d’Apple. Il existe déjà plus de 6 000 applications dans la rubrique « Santé » de l’App Store iOS. Rien que pour les versions françaises, on dénombre plus de 620 applications dans la catégorie Forme et santé sur http://monappstore.com en janvier 2012.

De même, on trouve maintenant une catégorie ‘Medical apps‘ sur l’Android Market. 

Des plateformes de téléchargement spécialisées se développent, comme WellApps (http://www.wellapps.com/ ), qui développe et distribue des applications m-santé (principalement pour les maladies chroniques).

 plateforme wellapps

Afin de s’y retrouver dans l’offre pléthorique des applis santé mises à disposition, des répertoires recensant les applications médicales pour Iphone sont à disposition des internautes à l’image de http://www.iphonemedicalapps.com.

En France, depuis novembre 2011, un site s’est créée pour tester et lister ces applis santé : http://applisante.com/. Cette plateforme a été créée par un étudiant en pharmacie.

 site applisanté

 

 

 

– D’innombrables capteurs transforment les mobiles en de véritables dispositifs médicaux

Autre élément favorisant la montée en puissance de l’utilisation des smartphones en santé ; la technologie, qui transforme les smartphones en de véritables dispositifs médicaux pour détecter, enregistrer, mesurer de nombreux indicateurs liés à sa propre santé.

A titre d’exemple, des appareils pour  la cataracte ou permettant d’effectuer une échographie portable, l’ajout de lampe LED pour des photos d’échantillon sanguin, des capteurs électroniques, des outils de prise de taux de glycémie pour les diabétiques, des brassards pour prise de tension…tous ces éléments techniques, associés aux moyens de communication variés (SMS, data, 3G) transforment les mobiles en outils médicaux, légers et utilisables partout dans le monde.

 
 
 

Publicités

, , , , ,

  1. #1 par osteopathe saint germain en laye le 7 février 2012 - 2:14

    Pour avoir testé ce site http://applisante.com/ concernant les appli santé, je le recommande !
    L’avancée technologique de quotidien est pour une fois une véritable mane pour la santé.

    J'aime

  1. 4.3 Pot-pourri d’applications en m-santé « esantefrance
  2. Le meilleur du web santé – janvier 2012 « Buzz e-sante, un autre regard sur le web santé
  3. 4.1 La m-santé. « esantefrance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :