La e-santé,un marché très prometteur

La e-santé : un nouveau marché et de belles opportunités…

On voit qu’en France et depuis plusieurs mois, qu’une impulsion a été donnée, et que les pouvoirs publics se sont engagés fortement dans cette voie avec la publication en octobre 2010 du décret encadrant la télémédecine, puis l’adoption début juin en Conseil des ministres d’une « stratégie nationale de développement de l’e-santé ». Avec à la clé des appels à projets dans le cadre des investissements d’avenir et 32 millions d’euros pour la télémédecine. Sans oublier la toute prochaine mise en place du dossier médical personnel (DMP) au niveau national.

Tout cela augure du véritable démarrage du marché de la e-santé en France (enfin ! , pourrait dire certains). On peut penser que l’ensemble des acteurs concernés vont dorénavant se lancer véritablement dans la bataille pour la conquête de ce marché de la télésanté et télémédecine, évalué pour le seul Hexagone à 200 ou 300 millions d’euros annuels, avec une croissance de 15 % pour le segment de la télémédecine (synthèse Syntec numérique – avril 2011 ). Montant à relativiser toutefois, par rapport au chiffre du marché mondial de l’e-santé qui représenterait entre 250 et 500 Milliards de dollars selon Stéphane Nègre, Président d’Intel.

Certains acteurs sont déjà présents avec des applications innovantes (cela fera l’objet de mes prochains articles) mais il est clair que bon nombre d’industriels, d’opérateurs, d’équipementiers… ne tarderont pas à investir ce marché tant attendu mais très prometteur !

Les prochains mois ne manqueront pas d’être passionnant.

Publicités

, , ,

  1. #1 par Patrick Marichal le 26 juillet 2011 - 10:24

    Un marché en devenir, attendu depuis bien longtemps.

    Seulement je ne suis pas persuadé, peut-être suis-je pessimiste, que les prochains mois seront très passionnant. Le problème qui touche ce marché, et ce depuis de nombreuses années, reste inchangé et le financement de nouveaux projets par le gouvernement n’y changera rien.
    Ce qu’il manque au marché de la e-santé ce ne sont pas des investissements mais des commandes. Le secteur de la santé en France est frileux face au changement et réclame maintes et maintes études avant d’être convaincu. A ce titre, bon nombre de projets ont vu le jour ces dernières années, certains très intéressant, peu existent encore aujourd’hui. Le turnover des projets dans la e-santé étant très important mais là où je vous rejoins c’est que petit à petit l’idée a fait son nid et que d’ici quelques années ce marché s’ouvrira enfin en France pour le plus grand bien des patients, des professionnels de santé et des industriels du secteur.

    Autrement, belle initiative de blog.

    J'aime

    • #2 par vezinfabrice le 26 juillet 2011 - 1:39

      Merci pour votre commentaire.
      Pour ma part, je reste persuadé que la mise en place généralisée du DMP va être un facteur déclenchant. Une récente étude démontrait que 2/3 des français étaint pour le DMP…alors wait and see, mais pour le coup, je suis peut-être trop optimiste, qui sait ?
      En tout cas, si les mois à venir ne seront pas très passionnant, le sujet de la e-santé l’est tout particulièrement.
      Très cordialement

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :