ASIP Santé

ASIP Santé

Créé en septembre 2009, l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP) est une agence d’État placée sous la tutelle du Ministère de la Santé qui a pour objectif de favoriser le développement des systèmes d’information partagés dans les secteurs de la santé et du médico-social. Pour ce faire, elle est en charge de définir le cadre national technologique de la e-santé et de piloter les projets d’échange et de partage des données de santé.

Elle a vocation à contribuer à l’amélioration de la qualité et de la coordination des soins.

ASIP Santé : l’Agence et l’opérateur au service de l’e-santé auprès du Ministère de la Santé. Acteur référent en matière de santé publique et d’e-santé, ses missions s’étendent de la conception au déploiement de systèmes d’information partagés de santé, tel le Dossier Médical Personnel (DMP).

Pour rappel, L’ASIP Santé fait suite au GIP-DMP (prévu par la loi du 13 août 2004 relative à l’assurance maladie, a été créé en 2005) pour mettre en place un système informatique donnant aux 63 millions d’assurés accès par Internet à leur dossier médical, ainsi que les quelque 500 000 professionnels de santé concerné, en incluant ceux des établissements hospitaliers. Projet initialement prévu pour être généralisé à la mi-2007 et ainsi voir la disparition programmée du GIP-DMP pour 2011.

Or devant l’échec de cette mission confiée au au GIP DMP, les pouvoirs publics ont décidé de relancer le DMP en confiant la gestion de ce projet de dossier médical à une nouvelle agence des systèmes d’information de santé partagés (ASIP) qui regroupe désormais le GIP-DMP, le GIP-CPS (carte de professionnel de santé) et le département « interopérabilité » du GMSIH (Groupement pour la modernisation du système d’information hospitalier).

Cette agence est chargée de relancer le projet DMP et d’« élaborer des normes d’interopérabilité et de sécurité des systèmes d’information » de santé en général. La loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 a prévu qu’elle bénéficie pour son financement d’une participation des régimes obligatoires d’assurance maladie, fixée par arrêté du ministre chargé de la sécurité sociale.

Publicités

, ,

  1. Une gouvernance des systèmes d’information de la santé « Le monde de la e-santé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :